Restauration de la façade et renforcements structurels de l'église du Saint-Sacrement à Liège

IMG_001_credit-Atelier-Nord.jpeg
2020-2021
Liège
ATELIER NORD SPRL Bureau d'Architecture - société civile

L’église du Saint-Sacrement, monument emblématique de l’art néo-classique, fut édifiée dans les années 1766 sous la direction de l’architecte Jacques-Barthélémy Renoz pour le prieuré des Augustins qui la dédicacèrent à Sainte-Anne.

Sécularisée en 1796 suite à la révolution, cette église doit sa survie, 70 ans plus tard, aux dames de l’adoration qui la firent restaurer et la rendirent au culte en 1866. Pendant 127 ans les religieuses se consacrèrent à la dévotion du Saint-Sacrement.

Menacée d’une nouvelle sécularisation après le départ des religieuses en 1993, l’église, classée en 1956, fut alors rachetée pour en assurer la sauvegarde au triple bénéfice du culte, de la mémoire historique et de la culture.



La restauration a consisté à un nettoyage complet de la façade. Des réparations de pierre ont eu lieu soit par remplacement, par la réalisation de greffes ou par un ragréage au mortier minéral.

Le bas-relief de Saint-Augustin a été nettoyé, consolidé et repeint.

Le parvis a été réparé et, une nouvelle grille, inspirée par la précédente fut réalisée.

La porte d’entrée principale a été nettoyée, restaurée et repeinte.



La charpente, autour de la coupole, a été consolidée par des trépieds métalliques reliés à leur base par des tirant métalliques.



Les maçonneries fissurées par le tremblement de terre de 1983 ont été consolidées, de même que le linteau de la porte d’entrée renforcé.