Pharmacie des plantes

Architecture-bois-zinc-auvent-pharmacie-plante.jpg
2020
Hainaut

Au vue des gabarits voisins de hauteurs différentes, il a été a choisi de s’inscrire dans la continuité du gabarit situé le long de la rue principale et de se raccorder avec le bâtiment blanc situé sur la place en jouant sur une toiture en zinc noir qui redescend sur la façade du côté de la place. Ce mouvement permet de donner l’impression que le bâtiment se réduit en hauteur pour se raccorder au bâtiment blanc de la place, ce qui n’est pourtant pas le cas car le projet développe deux niveaux (REZ et Niv 1) sur l’entièreté de la parcelle. Pour raccorder les hauteurs entre ses deux bâtiments la partie basse est en toiture plate et la partie du côté de la rue principale possède une toiture à deux pans. Hormis le jeu de volumétrie, ce choix permet de créer un comble d’une superficie non négligeable et de garder une partie en toiture plate pour les équipements techniques (panneaux solaires, ventilation, PAC, etc) sans qu’ils ne soient visible de l’espace publique.La continuité de la toiture du volume principal est justifiée par la création d’un auvent / pare-soleil au-dessus de l’entrée. Elle crée, par la même occasion un mouvement architectural amenant les clients naturellement vers l’entrée.Le fait de placer le bardage bois suivant l’angle de la toiture participe au dynamisme du bâtiment, ce qui amène de la légèreté et l’impression d’avoir un bâtiment plus bas qu’il ne l’est.